DICTIONNAIRE ESOTERIQUE


AIRAIN :

Du latin aes, aeris « même sens ». A partir du XIIe siècle, d’après le Larousse étymologique, le terme bronze remplaça au sens propre celui d’airain qui, lui, continue à être utilisé en poésie et en littérature.

L’âge d’airain (ou de bronze) est le troisième âge de la création d’après la mythologie gréco-latine.

L’Antiquité attribuait à cet alliage composé de cuivre, d’argent, et d’étain le pouvoir de purifier des souillures. Ainsi des objets de culte de certains mystères étaient en bronze : clochettes, vases …

Les cloches des églises catholiques sont, elles aussi coulées dans cet alliage, à l’exclusion de tout autre.





Les caractéristiques des signes du zodiaque