DICTIONNAIRE ESOTERIQUE


OCCULTISME :

Du latin occultus, dont la cause reste dissimulée, inconnue, secrète, étrange. On qualifie d’occultes les idéologies et activités qui rendent mobiles des puissances invisibles. Ces connaissances, son utilisation, sont réservées aux adeptes de ce qui est secret : c’est la mise en pratique de la théorie. Toutes les magies, la thaumaturgie, la nécromancie, l’alchimie, la cabale sont des branches de l’occultisme. Les quatre préceptes initiatiques sont : savoir, vouloir, oser, se taire. La pratique des sciences occultes, basée sur la croyance au surnaturel, est extrêmement vaste ; l’occultisme prend racine, sous sa forme la plus ancienne, dans la magie. Il est en quelque sorte l’intermédiaire entre le surnaturel et le naturel. La croyance selon laquelle certaines choses échappent à toute explication est aussi ancienne que le monde. Elle se réfère à la manifestation de puissances et d’êtres, invisibles qui prennent place dans les choses de l’univers et dans les activités humaines. Une de ces formes, par exemple dans les sciences divinatoires, est de se mettre en rapport avec les « forces mystérieuses » qui existent entre le microcosme (l’Homme) et le macrocosme (l’Univers).





Les caractéristiques des signes du zodiaque